Mulhouse : Victime d'un vol à la tire, l’ancienne Miss France Delphine Wespiser fâche la police

PAS CONTENTS L’ancienne Miss France Delphine Wespiser a reproché sur sa page Facebook le manque de présence sur le terrain de la police nationale après un vol à la tire dont elle aurait été victime vendredi soir à Mulhouse

G.V.
— 
Delphine Wespiser le 13 juillet 2021 à Cannes
Delphine Wespiser le 13 juillet 2021 à Cannes — Anthony Harvey/Shutterstock/SIPA

L’Alsacienne Delphine Wespiser, ancienne Miss France et actuellement chroniqueuse et animatrice de télévision, a fâché la police après un post sur sa page Facebook. A tel point que Michel Corriaux, secrétaire régional Grand-Est du syndicat de police Alliance lui a demande, via un communiqué de presse, des excuses publiques.

Tout est parti d’un vol à la tire dont la jeune femme a été victime en début de soirée vendredi, dans une rue de Mulhouse. Sa montre a été subtilement volée par un homme. Dans son post, Delphine Wespiser écrit avoir été agressée dans la rue. « En un tour de passe-passe, ma montre a disparu. Marre de ce pays. Que fait la police ? Nous avons tourné une heure pour retrouver mon agresseur, et nous n’avons pas vu une seule patrouille de police pendant tout ce temps. »

Un post qui n’a pas manqué de susciter de vives réactions sur les réseaux sociaux mais aussi la colère du syndicat de police Alliance qui regrette « une polémique stérile », qui « jette l’opprobre sur l’ensemble de nos collègues. » A la question : Que fait la police ? Michel Corriaux répond dans ce même communiqué à la « célébrité » que les policiers « sont engagés quotidiennement et sans relâche pour la sécurité des Français au péril de leur vie ! »