Gironde : Ce que l'on sait sur le terrible accident qui a causé la mort d'un couple de femmes dans leur maison

ENQUETE Le parquet de Bordeaux indique qu’il va ouvrir une information judiciaire lundi matin, après que le conducteur d’une voiture a traversé le mur d’une maison avec son véhicule tuant un couple de femmes

Mickaël Bosredon
— 
Illustration d'une voiture de la gendarmerie.
Illustration d'une voiture de la gendarmerie. — E. Frisullo / 20 Minutes
  • Un véhicule conduit par un jeune de 19 ans a traversé dans la nuit de vendredi à samedi le mur d’une maison à Gujan-Mestras (Gironde) terminant sa course dans une chambre à coucher.
  • Un couple de femmes, âgées de 46 et 48 ans, a été tué sur le coup. Une fillette de 11 ans, qui se trouvait dans la maison, n’a pas été blessée.
  • L’alcoolémie du conducteur était de 1,22 g/L de sang, et l’enquête va devoir déterminer à quelle vitesse arrivait le SUV au moment de l’accident.

Un peu plus de vingt-quatre heures après l’accident qui a causé la mort d'un couple de femmes, dans la nuit de vendredi à samedi à Gujan-Mestras dans le  bassin d'Arcachon (Gironde), 20 Minutes fait le point sur l’enquête.

Que s’est-il passé ?

Une voiture avec deux personnes à bord, un jeune de 19 ans qui conduisait et un mineur de 16 ans à ses côtés, a traversé dans la nuit de vendredi à samedi vers 1h30 le mur d’une maison à Gujan-Mestras, terminant dans la chambre à coucher où se trouvait un couple de femmes âgées de 46 et 48 ans, qui ont été tuées sur le coup. Une enfant de 11 ans, fille d’une des deux victimes, se trouvait dans une autre pièce de la maison au moment de l’accident et n’a pas été blessée, mais elle est très choquée. Le conducteur a certainement perdu le contrôle de son véhicule et filé tout droit à l’approche d’une intersection.

« Les circonstances exactes de cet accident ne sont pas encore précises, indique ce dimanche le parquet de Bordeaux à 20 Minutes. Il semble que le conducteur, au volant d’un SUV, ait d’abord percuté un pylône, qui est tombé entre le passager et le conducteur, et c’est un miracle qu’ils soient indemnes. Après, le véhicule a continué tout droit, a foncé dans le mur d’enceinte de la maison, puis dans le mur d’habitation. »

Dans quel état était le conducteur ?

Placé en garde à vue, « le conducteur a reconnu qu’il avait bu », poursuit le parquet de Bordeaux. Les analyses font état d’une alcoolémie de 1,22 g/L de sang (0,61 mg/L d’air expiré) indique ce dimanche après-midi le parquet de Bordeaux. Si l’alcool est « un élément tangible » à ce stade de l’enquête, il faudra aussi déterminer la vitesse à laquelle le véhicule arrivait au moment de l’accident.

Quelles suites judiciaires ?

L’individu était ce dimanche toujours en garde à vue. Une information judiciaire sera ouverte « lundi matin », a indiqué le parquet de Bordeaux à 20 Minutes. « L’instruction doit permettre de comprendre ce qu’il s’est passé. Il nous faudra des examens techniques et des expertises au plus long cours pour comprendre les raisons précises d’un accident de cette ampleur », poursuit le parquet. L’enquête a été confiée à la brigade de gendarmerie de Gujan-Mestras et à la section de recherches d’Arcachon.

Quelle prise en charge pour l’enfant ?

Avec l’accord des grands-parents, l’enfant de 11 ans « a été confiée à sa deuxième maman » qui était séparée de la victime, indique encore le parquet. Un soutien psychologique a été mis en place pour accompagner la fillette.