Fontainebleau : L’automobiliste qui avait foncé sur deux terrasses victime d’une crise de démence

ENQUETE Les embardées de la conductrice dans le centre de Fontainebleau avaient fait six blessés

20 Minutes avec agence
— 
Elisa Frisullo / 20 Minutes

Le 18 septembre dernier, une automobiliste avait foncé sur deux terrasses dans le centre de Fontainebleau (Seine-et-Marne), faisant plusieurs blessés. Elle avait fait irruption dans le centre de la ville au volant d’une Hyundai noire avant de renverser le mobilier des commerces pour une raison indéterminée. Très vite, la thèse d’un acte commis par une personne déséquilibrée avait été privilégiée par les enquêteurs.

Ce mercredi, La République de Seine-et-Marne révèle que la conductrice reste hospitalisée d’office. Son internement a été prolongé par le juge des libertés et de la détention. La trentenaire souffrirait d’une schizophrénie paranoïde et aurait été prise d’une crise de démence le jour des faits.

« Prostrée et apeurée »

Un peu plus tôt, son rendez-vous médical dans un vaccinodrome se serait mal déroulé, indique le procureur de la République Arnaud Faugère. Elle aurait ensuite pris le volant et foncé sur les terrasses, sans intention meurtrière cependant.

« Elle était complètement prostrée et apeurée » quand elle a été extraite de son véhicule par les policiers, précise le magistrat. L’enquête menée par les polices judiciaires de Melun et Versailles se poursuit.