Orléans : Deux dirigeants de l’entreprise SpaceTrain suspectés d’escroquerie aggravée

ARNAQUE Les deux hommes auraient détourné plus de 250.000 euros afin de compenser des arriérés de salaires

20 Minutes avec agence
— 
Les deux dirigeants auraient détourné les aides de l'Etat accordées aux entreprises lors de la crise sanitaire.
Les deux dirigeants auraient détourné les aides de l'Etat accordées aux entreprises lors de la crise sanitaire. — Pixabay / MOERSCHY

Deux dirigeants de la société SpaceTrain, son PDG et son directeur technique, devraient comparaître devant le tribunal correctionnel d' Orléans ( Loiret), le 24 mars prochain. Ils sont soupçonnés d'avoir fait de fausses déclarations de chômage partiel pour toucher les aides de l'Etat mises en place pendant la crise sanitaire, rapporte La République du Centre ce mercredi.

Ce dispositif d'aide avait été instauré pour soutenir les entreprises dont les salariés se trouvaient momentanément privés d’emploi. Dans cette affaire « d'escroquerie aggravée », des indemnités auraient bel et bien été versées mais les employés auraient continué à travailler et d'autres avaient quitté l'entreprise.

Une autre affaire en cours

Selon les premiers éléments de l'enquête, les aides de l'Etat auraient en réalité été utilisées pour compenser des arriérés de salaires. Les deux hommes auraient ainsi détourné 256.000 euros. Ils ont été placés en garde à vue fin septembre après un signalement de la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS).

La société SpaceTrain est aussi impliquée dans une autre affaire. Ce mercredi, elle devait également comparaître devant les prud’hommes d'Orléans après avoir été assignée par cinq anciens cadres lui réclamant le versement d’arriérés de salaires non versés. L'affaire a finalement été renvoyée à une date ultérieure.