Versailles : Un adolescent devant la justice pour avoir filmé des policiers et leurs véhicules

FLAGRANT DELIT Lors de son audition, le lycéen a reconnu la rébellion mais nié avoir filmé délibérément les policiers ou leurs véhicules

20 Minutes avec agence
— 
D'après les forces de l'ordre, le lycéen voulait poster les images des policiers et de leurs véhicules sur le réseau social Snapchat.
D'après les forces de l'ordre, le lycéen voulait poster les images des policiers et de leurs véhicules sur le réseau social Snapchat. — SOPA images/SIPA

Un adolescent âgé de 16 ans a été déféré ce mercredi au parquet de Versailles ( Yvelines) dans le cadre d’une procédure pour outrages et rébellion. Il avait été interpellé lundi alors qu'il était en train de filmer les policiers et leurs voitures devant les locaux de la sûreté départementale des Yvelines, à Viroflay.

Selon eux, le jeune homme voulait poster les images sur le réseau social Snapchat, rapporte Le Parisien.

« Le garçon ne peut plus respirer »

Lorsque les policiers ont aperçu l'adolescent en train de les filmer, ils lui ont immédiatement demandé de supprimer les images de Snapchat. Ce que l'adolescent a accepté. Mais le lycéen aurait ensuite refusé de montrer son appareil au policier ou de supprimer les images enregistrées dans la galerie de son téléphone. Le jeune se serait alors débattu avant d'être maîtrisé par un agent. Un de ses collègues serait venu en renfort et aurait porté des coups.

Témoins de la scène, des passants auraient demandé aux fonctionnaires « d’arrêter car le garçon ne peut plus respirer ». Ce dernier a ensuite été conduit au commissariat de Versailles et placé en garde à vue. Lors de son audition, il a nié avoir filmé délibérément les policiers ou leurs véhicules et d'avoir insulté un agent. Il a toutefois reconnu la rébellion.