Moselle : Le réacteur 3 de la centrale nucléaire de Cattenom de nouveau mis à l’arrêt de force

DYSFONCTIONNEMENT Le réacteur de la centrale lorraine s’est automatiquement mis en veille après avoir détecté une panne

20 Minutes avec agence
— 
SPIEGL/PHOTOWEB/SIPA

L’unité de production numéro 3 de la centrale nucléaire de Cattenom ( Moselle) a été victime d’un nouvel incident. Ce dernier s’est déroulé dans la nuit de lundi à mardi aux alentours de 4h30, rapporte Le Républicain Lorrain. Le réacteur s’est automatiquement mis en veille après avoir détecté une panne. Le dysfonctionnement fait actuellement l’objet d’une phase de diagnostic.

Deux incidents en trois semaines

Ce nouvel événement a eu lieu peu après un premier incident, survenu le 16 septembre dernier. Soit dix jours après la remise en service du réacteur. Cette fois-ci, c’est un filtre défaillant qui était en cause. « Les équipes de la centrale de Cattenom ont procédé à la mise à l’arrêt de l’unité de production numéro 3 afin de réaliser une intervention de maintenance sur un filtre situé sur une des turbopompes alimentaires, localisée en salle des machines (partie non nucléaire de l’installation) », avait alors indiqué EDF dans un communiqué.

Ces deux incidents se sont produits dans la foulée de la révision décennale du réacteur numéro 3. Ce dernier avait « été arrêté pour sa troisième visite décennale du 12 février au 3 septembre 2021 », note l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur son site.