Marseille : Le rappeur Naps visé par une enquête pour viol

RAP Le parquet de Paris a ouvert ce dimanche une enquête après qu’une jeune femme a accusé le rappeur Naps, 30 ans, de viol

Mathilde Ceilles avec Thibaut Chevillard
— 
Le rappeur Naps
Le rappeur Naps — Fifou

Le rappeur ​ marseillais Naps  fait l’objet d’une enquête ouverte le 3 octobre pour viol  par le parquet de Paris, a appris 20 Minutes de sources concordantes, confirmant une information du Point. Selon nos informations, une jeune femme de 20 ans s’est présentée, vendredi dernier, dans la soirée, au commissariat de Rueil-Malmaison dans les Hauts-de-Seine. Elle a expliqué aux policiers avoir été violée par l’artiste, de son vrai nom Nabil Arlabelek, dans un hôtel situé près de la gare de Lyon.

Selon son témoignage, elle a passé la soirée du 30 septembre au 1er octobre avec lui en boîte de nuit, avant de l’accompagner au petit matin à son hôtel. Le rappeur, auteur du tube de l’été La Kiffance , l’aurait violée après l’avoir droguée. Elle n’aurait pas pu le repousser, tous ses membres étant paralysés. Le parquet de Paris nous indique avoir ouvert une enquête du chef de viol, confiée au 2e district de police judiciaire.

« J’ai rien fait »

Le rappeur a réagi ce mercredi après-midi dans un message publié sur son compte Instagram. « J’ai rien fait, j’ai même pas été contacté par la police je sais même pas de quoi il s’agit en vrai », clame Naps qui « conteste évidemment l’ensemble des faits allégués ». Selon lui, cette plainte vise à le « nuire » alors que son nouvel album doit sortir ce vendredi.