Seine-Maritime : Une expertise réalisée à Bréauté après la mort de deux jeunes dans un accident

ENQUETE Le 26 septembre, un violent choc frontal avait fait deux morts et un blessé grave sur la D910

20 Minutes avec agence
— 
ALLILI MOURAD/SIPA

Deux jeunes de 20 et 23 ans ont perdu la vie dans une terrible collision, le 26 septembre dernier à Bréauté ( Seine-Maritime), entre Le Havre et Fécamp. Ce mercredi, la circulation doit être coupée sur la départementale 910, théâtre du drame, rapportent nos confrères de 76actu. Les enquêteurs de la brigade de gendarmerie de Criquetot l’Esneval souhaitent réaliser des expertises pour déterminer les raisons précises de l’ accident.

Les véhicules ne pourront donc pas emprunter la portion de trois kilomètres située entre Goderville (rond-point) et Bréauté. Une signalétique et une déviation doivent être mises en place.

Un violent choc frontal

Le jour de l’accident, une Golf et une Alfa Roméo s’étaient percutées de face. La conductrice du premier véhicule, âgée de 20 ans, et le passager du second, 23 ans, avaient été tués. Le jeune homme au volant de l’Alfa Romé avait été grièvement blessé. Au total, 25 sapeurs-pompiers étaient intervenus sur place, épaulés par le service mobile d’urgence et de réanimation et la gendarmerie.

« Trois jeunes qui habitaient le secteur, c’est un drame et c’est évidemment un choc pour nous tous. Nous pensons beaucoup aux familles », avait réagi le maire de Bréauté, Jean-Claude Malo, auprès de 76actu. L’élu avait cependant relevé la dangerosité de la D910 : « Les personnes impliquées dans l’accident connaissaient bien cette route, manifestement, et ça n’a pas empêché le drame ».