Puy-de-Dôme : Elle perd son permis pour excès de vitesse, celui qui vient la chercher est alcoolisé

INFRACTIONS Les gendarmes du Puy-de-Dôme ont effectué des contrôles sur les routes du département tout le week-end 

20 Minutes avec agence
— 
G . VARELA / 20 MINUTES

Les gendarmes du Puy-de-Dôme ont été confrontés à une situation surprenante ce week-end. Comme le rapporte France 3 Auvergne Rhône-Alpes, les militaires du peloton motorisé de Bromont-Lamothe ont intercepté une conductrice en excès de vitesse sur la D942, vendredi. Celle-ci circulait à 144 km/h au lieu des 80 km/h autorisés sur cette voie. Son permis de conduite lui a donc été retiré par les forces de l’ordre.

Mais pour venir la récupérer, la contrevenante a fait appel à un proche, qui s’est avéré lui aussi en infraction. Ce conducteur présentait en effet un taux de 0,43 mg d’alcool par litre d’air expiré lors de son test d’alcoolémie. Il n’a donc pas pu prendre le volant.

Plusieurs retraits de permis

Les gendarmes ont effectué des contrôles de vitesse durant tout le week-end dans le département, précisent nos confrères. Ils ont ainsi relevé 18 automobilistes en infraction en l’espace de trois heures, vendredi sur la D906. Deux automobilistes se sont vu retirer leur permis, l’un en raison d’un trop grand excès, l’autre pour consommation de stupéfiants.

Deux autres automobilistes ont dû laisser leur permis de conduire aux militaires samedi et dimanche. Le premier roulait à 160 km/h au lieu de 90 sur l'A75, avec sa Porsche Cayenne. Le second a été flashé avec une BMW à 175 km/h au lieu de 90, à Pont-de-Château. Les deux véhicules ont fait l’objet d’une immobilisation judiciaire.