Hyères : Une gendarme se tue avec son arme de service par accident

DRAME Touchée au thorax par une balle de 9 mm, la militaire de 35 ans a succombé à ses blessures à l’hôpital

20 Minutes avec agence
— 
FRED SCHEIBER/SIPA

Une gendarme de la compagnie d’Hyères (Var) est décédée mardi 28 septembre après s’être blessée accidentellement avec son arme de service. Cinq jours plus tôt, cette maréchale des logis-cheffe âgée de 35 ans avait été touchée par une balle tirée depuis son pistolet alors qu’elle rentrait de mission, rapporte France Bleu Provence.

Avant de partir déjeuner avec une collègue, la trentenaire devait se changer et déposer son arme dans la chambre forte. Mais au moment de placer celle-ci dans le râtelier, une détonation se serait produite. Atteinte au thorax par une balle de 9 mm, la mère de famille a été soignée par d’autres militaires sur place avant d’être transférée à l’hôpital Sainte-Anne de Toulon, où elle a succombé à ses blessures.

Une enquête ouverte

Même si la thèse accidentelle ne fait aucun doute d’après nos confrères, une enquête a tout de même été ouverte pour déterminer plus précisément les circonstances de ce drame. Une cérémonie militaire en hommage à la gendarme a eu lieu vendredi dernier à Hyères avant ses obsèques samedi.