Toulouse : Le chauffard percute deux véhicules de la brigade anticriminalité, six policiers blessés

COURSE POURSUITE Les deux occupants de la voiture en fuite ont été interpellés

B.C.
— 
Illustration d'une voiture de police de nuit, avec son gyrophare ici à Rennes.
Illustration d'une voiture de police de nuit, avec son gyrophare ici à Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

La nuit de vendredi à samedi a été agitée à Toulouse. Peu après 2 heures du matin, du côté du Faubourg-Bonnefoy, un chauffard a tenté d’échapper aux gendarmes qui le poursuivaient. Arrivée dans le secteur, la Clio en fuite s’est retrouvée face à un véhicule de la brigade anticriminalité et l’a percuté. Sous le choc, la voiture des policiers a effectué plusieurs tonneaux.

Loin de s’arrêter là, le fuyard a continué sa course folle et est rentré en collision avec une autre voiture de la brigade anticriminalité qui arrivait face à lui. Un deuxième impact qui a mis fin à la cavale des deux occupants qui ont pu être interpellés. Au total six policiers ont été blessés et transportés à l’hôpital, sans que leurs jours soient en danger.

Plus tôt dans la soirée, un autre véhicule avait tenté de percuter les forces de l’ordre après une course-poursuite entre le quartier de Bagatelle et la Salvetat-Saint-Gilles. La voiture était volée et son conducteur, en état d’ivresse, n’avait pas le permis.

Des agressions répétées dénoncées par le syndicat policier Alliance qui a demandé « des qualifications judiciaires et des sanctions lourdes à la hauteur des faits pour des individus qui sont prêts à tuer des policiers pour ne pas être interpellés ».