Marseille : Lance-roquettes, casques balistiques, pains d’explosifs… La police découvre un arsenal de guerre

ARMES Les enquêteurs s’interrogent sur la destination et l’usage de ce matériel, pas vraiment employé dans les conflits locaux entre trafiquants

Alexandre Vella
— 
Saisie d'armes à Marseille (illustration)
Saisie d'armes à Marseille (illustration) — Loic Venance AFP

Deux lance-roquettes, des casques balistiques, des pains d’explosifs, des centaines de munitions, une demi-douzaine de gilets pare-balles et des tenues siglées « ministère de l’intérieur », ont été découverts par la police à Marseille, rapporte Le Monde. Une information que 20 Minutes a pu confirmer auprès de la préfecture de police des Bouches-du-Rhône. La police judiciaire a été saisie de l’affaire.

Toujours selon le journal du soir, les enquêteurs s’interrogent sur la destination de ces armes, pas vraiment employées dans les conflits locaux entre trafiquants de drogue. Montée en puissance et en violence d’un clan ou matériel plutôt destiné à alimenter des équipes de braqueurs de fourgon, comme cela a été récemment le cas dans le Rhône, près de Lyon ?