Coronavirus à Angers : Sept personnes arrêtées pour avoir acheté des faux pass sanitaires

FRAUDE Une pharmacie angevine avait été piratée début septembre

J.U.
— 
Pass sanitaire, illustration.
Pass sanitaire, illustration. — FRANCOIS GREUEZ/SIPA

Ils étaient vendus via les réseaux sociaux, comme Snapchat, et parfois pour plusieurs centaines d’euros. A la suite du piratage d’une pharmacie angevine, plusieurs milliers de pass sanitaires avaient circulé sur la toile au début du mois de septembre. D’après le journal Ouest-France, sept personnes ont été arrêtées et placées en garde à vue ces derniers jours pour en avoir acheté.

L’une d’entre elles, une femme originaire de Tours, aurait fourni « une copie de sa carte d’identité et sa carte vitale au hacker puis remis la somme de 350 euros dans une enveloppe glissée dans un buisson, avant de recevoir son pass sur son téléphone », explique le quotidien.

Cette femme, qui avait besoin du document pour son travail, sera jugée pour usage de faux en novembre prochain.