Mont-Blanc : Un alpiniste trentenaire décède après un éboulement de blocs rocheux « assez rare »

MONTAGNE Le jeune alpiniste était « complètement enseveli » quand les secouristes du PGHM sont arrivés lundi dans le secteur de la Mer de glace (Haute-Savoie)

J.Lau. avec AFP
— 
Photo d'illustration du massif du Mont-Blanc.
Photo d'illustration du massif du Mont-Blanc. — Marko/Limex Images/SIPA

Le Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) a indiqué lundi soir qu’un jeune alpiniste a péri durant la journée dans l’éboulement de blocs rocheux d’une moraine. Le trentenaire, originaire de Haute-Savoie, se trouvait alors dans le secteur de la Mer de glace, en plein massif du Mont-Blanc.

Il faisait partie d’une cordée de deux personnes qui redescendait du refuge du Couvercle, en direction de Chamonix (Haute-Savoie). « En traversant une moraine, un éboulement s’est produit et a malheureusement embarqué l’une des deux personnes », explique le PGHM. Son ami a aussitôt prévenu les secours.

A leur arrivée, ils ont constaté que la victime était « complètement ensevelie ». Les secouristes ont donc travaillé durant deux heures avec des moyens conséquents pour extraire le corps de l’alpiniste, et constater son décès. Les conditions météorologiques n’étaient pas particulièrement risquées lundi, et selon le PGHM, ce type d’éboulement dans une zone de moraine est « assez rare ».