Perpignan : Un homme soupçonné d'avoir menacé d'attaquer un commissariat interpellé

ENQUETE L'homme est déjà connu de la justice pour des faits d'apologie du terrorisme

N.B.
— 
Le commissariat de Montpellier (illustration)
Le commissariat de Montpellier (illustration) — N. Bonzom / Maxele Presse

Un homme, soupçonné d’avoir menacé d’attaquer un commissariat avec une arme automatique, a été interpellé à Perpignan (Pyrénées-Orientales), indiquent les services de police du département.

Le 22 septembre, le Groupe de violences aux personnes avait été saisi, après plusieurs appels reçus à la police de Lyon, de Strasbourg, de Lille, de Marseille, de Bordeaux, de Narbonne et ou de la Seine-Saint-Denis : l’individu est soupçonné de s’être présenté au téléphone « comme un ancien combattant de Daesh », projetant d’attaquer « un commissariat armé d’une kalachnikov ».

Les enquêteurs sont parvenus à géolocaliser le téléphone, à Perpignan, puis le suspect, qui a été interpellé en pleine rue, dans le quartier où il résidait. Déjà connu de la justice pour des faits d’apologie du terrorisme, l’homme, qui est suivi médicalement, a été placé en garde à vue. Il devrait prochainement faire l’objet d’un examen psychiatrique.