Finistère : Surpris dans une maison en pleine nuit, le cambrioleur finit menotté par les propriétaires

MAUVAIS KARMA A Guipavas, deux cambrioleurs ont été pris à partie par le propriétaire d'une maison, réserviste de la gendarmerie. Seul l'un des deux voleurs est parvenu à s'enfuir

F.B.
— 
Un cambrioleur repartant avec son butin. Illustration.
Un cambrioleur repartant avec son butin. Illustration. — NICOLAS JOSE/SIPA

Tel est pris qui croyait prendre. C’est sans doute ce que doivent se dire en souriant les propriétaires d’une maison de Guipavas (Finistère), près de Brest. Dans la nuit de jeudi à vendredi, vers 4h30 du matin, le père de famille est réveillé avec une étrange impression. Effectivement, en approchant de la cuisine, il aperçoit deux hommes en train de fouiller les placards.

Ni une, ni deux, le gaillard, particulièrement costaud, décide de leur foncer dessus et de tenter de les maîtriser lui-même. Il faut préciser que l’homme est fonctionnaire dans une maison d’arrêt et réserviste de la gendarmerie sur son temps libre, rapporte Ouest-France.

Un seul s’échappe

Surpris par la tournure des événements, l’un des deux cambrioleurs parvient à s’enfuir. L’autre, en revanche, est mis au sol puis attaché à l’aide d’une paire de menottes transmise par la mère de famille venue en renfort. A leur arrivée, les gendarmes n’avaient plus qu’à le cueillir.

Ce voleur malchanceux, déjà connu des services de police, est âgé de 17 ans. Placé en gardee à vue, il sera poursuivi.