Saône-et-Loire : Nouvelle nuit de violences urbaines à Montceau-les-Mines

QUARTIERS Ces violences interviennent après la mort d’un motard originaire d’un quartier sensible de Montceau

20 Minutes avec AFP
— 
Un policier, ici à Cannes. (illustration)
Un policier, ici à Cannes. (illustration) — SYSPEO/SIPA

De nouvelles violences urbaines ont éclaté dans la nuit de vendredi à ce samedi à Montceau-les-Mines ( Saône-et-Loire) et sa banlieue, opposant des dizaines de personnes à la police, a-t-on appris de sources concordantes. Près d’une dizaine d’incendies volontaires, notamment de voitures, ont été déclenchés à partir de 21 heures environ et jusqu’une heure du matin, à Montceau-les-Mines et Blanzy, commune limitrophe, a indiqué la maire de Montceau, Marie-Claude Jarrot (DVD).

Les policiers, arrivés sur place, ont été la cible de tirs de mortier d’artifice et de jets de projectiles, a-t-on précisé de source policière, ajoutant que trois personnes avaient été interpelées. Des violences urbaines similaires avaient déjà éclaté dans le bassin minier dans la nuit de jeudi à vendredi, la police devant faire usage de gaz lacrymogènes. Deux personnes avaient alors été interpellées.

La police n’a pas voulu se prononcer sur l’origine de ces incidents mais ils font suite à la mort d’un motard, jeudi après-midi à Saint-Vallier, également près de Montceau. Ce dernier était originaire du quartier sensible du Plessis, à Montceau, où ont eu lieu les violences urbaines. Cependant, la maire Marie-Claude Jarrot a démenti que le motard soit mort alors qu’il était poursuivi par la police. « Il n’était pas poursuivi. C’est un accident de la circulation », a-t-elle indiqué.