Melun : Un nouvel appel à témoins pour retrouver le meurtrier de Christian Nkongo, tué en 2018

ENQUETE Le jeune homme de 22 ans avait été abattu d'une balle dans la tête à la sortie d'une clinique et en plein jour

20 Minutes avec agence
Louise MERESSE/SIPA

Trois ans jour pour jour après la mort de Christian Nkongo à Melun (Seine-et-Marne), la police a décidé de lancer un nouvel appel à témoins. Le jeune homme âgé de 22 ans, originaire du quartier Montaigu, avait été abattu d’une balle dans la tête à sa sortie de la clinique des Fontaines, le 24 septembre 2018 vers 12h30. A ce jour, les enquêteurs n’ont pu identifier aucun suspect. « Nous cherchons des témoignages qui permettraient d’identifier l’auteur de ce tir mortel », indiquent les policiers de la brigade criminelle au Parisien.

Christian Nkongo avait été tué en pleine rue par un individu portant une capuche, selon les témoignages recueillis à l’époque. En l’absence d’indices sur place et de caméra de vidéosurveillance, les enquêteurs n’ont pas retrouvé la trace du tireur.

La cible d’une vengeance ?

La victime venait de monter une entreprise de VTC et semblait mener une vie tranquille. Cependant, une source proche du dossier précise que le jeune homme était connu de la police et de la justice pour avoir participé à des bagarres. Il aurait donc pu être la cible d’une vengeance, voire d’un règlement de comptes entre quartiers rivaux.

Au moment de la fusillade, Christian Nkongo « était vêtu d’un perfecto rouge, d’un tee-shirt et d’un jean noir », indiquent les forces de l’ordre. « De taille moyenne, 1,72 m, il était doté d’une carrure athlétique ». Toute personne qui détient des informations sur ce drame peut appeler gratuitement et 24 h/24 le numéro suivant : 08.00.33.60.98.