Ado tué aux Lilas : Un jeune de 16 ans mis en examen pour « homicide volontaire »

ENQUETE Le suspect n'a aucun antécédent judiciaire

G. N. avec AFP
— 
Le suspect a été interpellé peu après les faits. (Illustration)
Le suspect a été interpellé peu après les faits. (Illustration) — Clément Follain / 20 Minutes

Un adolescent de 16 ans suspecté d’avoir poignardé à mort Ibrahima, 16 ans également, aux Lilas (Seine-Saint-Denis) lundi, a été mis en examen et écroué jeudi pour « homicide volontaire », a annoncé jeudi le parquet de Bobigny. La jeune victime, résidant dans la commune voisine de Bagnolet, se trouvait en compagnie de deux amis dans une rue des Lilas quand il a reçu un coup de couteau mortel, a précisé le parquet dans un communiqué.

Touché par un coup de couteau au thorax, il est décédé des suites de ses blessures à l’hôpital, près de deux heures plus tard. Interpellé peu après les faits, l’auteur présumé, qui n’avait jusqu’alors aucun antécédent judiciaire, selon le parquet, a été placé en détention provisoire. L’enquête se poursuit désormais sous l’égide d’un juge d’instruction. 

Rivalité territoriale

A ce stade des investigations, une rivalité territoriale entre les deux villes pourrait être à l’origine du déchaînement de violence du suspect, selon une source proche de l’enquête. L’adolescent, en classe de Première STMG au lycée Jean-Jaurès de Montreuil, se destinait à une carrière de footballeur professionnel. Depuis mai, il évoluait en U17 au club de football de Montfermeil.

« Ce nouveau drame suscite une très forte émotion : il nous sidère, nous indigne et nous révolte », ont réagi mardi les maires des Lilas, de Bagnolet et de Montreuil, dans un communiqué de presse commun. Une marche à la mémoire d’Ibrahima doit avoir lieu samedi à 11 heures à Bagnolet, a annoncé sa famille à l’AFP.