Meuse : En excès de vitesse et sans permis, il se fait passer pour son frère gendarme

PETIT MALIN Le multirécidviste a visiblement un problème avec son frère et le Code de la route

L.S.
— 
Un contrôle de vitesse à l'aide d'un radar de la gendarmerie, ici entre Rennes et Nantes.
Un contrôle de vitesse à l'aide d'un radar de la gendarmerie, ici entre Rennes et Nantes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Qui n’a jamais osé un petit mensonge après s’être fait arrêter pour excès de vitesse ? Un quinquagénaire meusien est allé encore plus loin. En septembre 2019, après un contrôle à Brabant-sur-Meuse et alors qu’il roulait sans permis, il a tenté de se faire passer pour son frère gendarme, rapporte L’Est Républicain.

Petit souci : les relations dans la fratrie ne sont pas au beau fixe. Les enquêteurs ont rapidement découvert les mensonges. En plus, le multirécidiviste ignorait l’âge et le lieu de domiciliation de son frère. Jugé mais absent à l’audience, il a été condamné à trois mois de prison avec sursis et à 300 euros d’amende.