Nîmes : Deux blessés après une nouvelle fusillade dans le quartier Pissevin

ENQUETE Les jours des victimes ne sont cependant pas en danger

N.B.
— 
Une voiture de police (illustration)
Une voiture de police (illustration) — Alexandre Vella / 20 Minutes

Une fusillade a éclaté dans la nuit de mardi à mercredi, dans le quartier Pissevin, à Nîmes (Gard). Les coups de feu ont été tirés aux abords de la galerie Wagner, qui est régulièrement la cible de fusillades, a appris 20 Minutes auprès du parquet.

Deux personnes ont été blessées, et transportés à l'hôpital. Les victimes ne sont cependant pas en danger. Une enquête a été ouverte pour tenter de retrouver le ou les tireurs, et de comprendre les circonstances de cette fusillade.

En juin, Eric Maurel, le procureur de la République, dénombrait une vingtaine de règlements de compte liés au narcobanditisme à Nîmes. Le représentant du parquet indiquait alors qu’ils avaient fait huit morts en 2020 et trois en 2021, dont un adolescent de 17 ans. Ils ont eu lieu principalement à Pissevin, au Chemin Bas d’Avignon et au Mas de Mingue, trois quartiers périphériques sensibles de la capitale du Gard.