Haut-Rhin : Après une fausse bombe, une lettre de menace retrouvée devant la même école maternelle

MENACE Après la découverte d’un engin factice laissant penser à une bombe artisanale retrouvée lundi aux abords d’une école maternelle du Haut-Rhin, c’est aujourd’hui une lettre de menace qui a semé la stupeur devant la même école

Gilles Varela
— 
gendarmes illustration.
gendarmes illustration. — Frédéric Scheiber/20MINUTES

Angoisse à l’école maternelle Alexandre Dumas de Volgelsheim, petite commune du Haut-Rhin située à l’Est de Neuf-Brisach. Hier lundi, un engin factice laissant penser à une bombe artisanale était retrouvé aux abords de la maternelle.

Ce mardi matin, c’est « une lettre de menace qui a été découverte devant le portail de la même école », indique dans un communiqué de presse la préfecture du Haut-Rhin. La teneur des menaces n’a pas été communiquée.

« Une situation suivie attentivement »

« Conformément aux procédures en vigueur, hier comme ce matin, un périmètre de sécurité de 100 mètres a été mis en place autour de l’école » qui compte une cinquantaine d’élèves, indique la préfecture. « Les enfants ont été accueillis dans l’école élémentaire de la commune, située à 700 mètres de l’école maternelle. » La venue rapide des services de gendarmerie ce mardi matin « a permis d’écarter tout danger. Le périmètre de sécurité a été levé à midi », précise la préfecture.

Une enquête est lancée par la gendarmerie du Haut-Rhin sous l’autorité de la procureure de Colmar. La préfecture ajoute que la « situation est suivie attentivement par le préfet, qui s’est entretenu avec les forces de sécurité intérieure », la rectrice d’académie et le directeur académique des services du Haut-Rhin.

Une équipe mobile de sécurité du rectorat s’est rendue sur place « pour assurer soutien et écoute auprès des élèves, de leurs parents et des personnels. Cette équipe restera mobilisée autant que nécessaire », assure encore la préfecture.