Toulouse : Le chauffard en fuite s’engouffre (sans le savoir) dans le portail du commissariat

DESORIENTATION Mercredi soir à Toulouse, un chauffard à contresens repéré par deux voitures de police a tourné au hasard… dans l’entrée du commissariat central

H.M.
— 
L'hôtel de police de Toulouse. Illustration.
L'hôtel de police de Toulouse. Illustration. — Frédéric Scheiber/20MINUTES

Il roulait ivre, sans permis et dans le mauvais sens. Mercredi soir, vers 22 heures, une patrouille de police qui franchissait un pont non loin du commissariat central de Toulouse est tombé « nez à nez » avec une voiture à contresens. Les policiers ont immédiatement placé leur véhicule en travers pour la stopper et allumé leur gyrophare.

Le conducteur n’a pas obtempéré. Il a poursuivi sa course folle, prenant cette fois un boulevard à l’envers et grillant la politesse à une deuxième voiture de patrouille qui tentait de l’intercepter.

Jugé ce vendredi

Dans le feu de l’action, le chauffard a pris tous les risques, tournant brusquement à droite dans ce qu’il croyait être une rue. Il s’agissait en fait de l’entrée principale du commissariat, dont les grilles l’ont arrêté.

Après une nuit de dégrisement, l’homme de 34 ans a été déféré ce jeudi après-midi au parquet pour « refus d’obtempérer aggravé par la mise en danger de la vie d’autrui », « conduite en état d’ivresse en récidive » et « conduite sans permis en récidive ». Il doit être jugé vendredi en comparution immédiate.