Seine-Maritime : Des tags antisémites et nazis dessinés sur un mur de Saint-Etienne-du-Rouvray

VANDALISME Le maire de la commune est tombé samedi dernier sur des croix gammées et une référence au 11 septembre 2001 peintes sur une résidence étudiante

20 Minutes avec agence
— 
NICOLAS MESSYASZ/SIPA

La mairie de Saint-Etienne-du-Rouvray ( Seine-Maritime) a annoncé vouloir porter plainte après la découverte samedi dernier de tags nazis et antisémites sur son territoire. Les graffitis ont été repérés ce samedi sur le mur d’une annexe d’une résidence étudiante par le maire Joachim Moyse, raconte Paris-Normandie. L’élu a jugé « ignoble, odieux et inacceptable que l’on porte atteinte de cette façon à la communauté juive ».

Pas de précédents dans la commune

Le ou les auteurs des tags ont en effet dessiné à la peinture des croix gammées sur la paroi. Ils y ont aussi écrit en majuscules « 20 ans déjà, à bas les juifs » dans ce qui apparaît comme une référence aux attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis. « C’est la première fois que Saint-Étienne-du-Rouvray est victime de ce genre de signes ostentatoires contre la communauté juive », a dénoncé Joachim Moyse.

L’édile a prévenu les services techniques de la commune normande ce lundi. Les inscriptions ont dans un premier temps été dissimulées en les recouvrant de peinture. Joachim Moyse avait l’intention de déposer une plainte ce mercredi. Il a suggéré à l’école d’ingénieurs Insa, en charge du bâtiment tagué, d’effectuer elle aussi cette démarche.