Corse : Un fugitif de la bande du « Petit Bar » arrêté lors d'un diner à Porto-Vecchio

JUSTICE Le GIGN est intervenu en urgence dans un hôtel cinq étoiles de Porto-Vecchio pour interpeller un fugitif de la bande du « Petit Bar », en plein dîner avec sa femme

20 Minutes avec AFP
La ville de Porto Vecchio le 1er juin 2014
La ville de Porto Vecchio le 1er juin 2014 — Pascal Pochard Casabianca AFP

Il avait échappé à un coup de filet policier il y a de ça un an, avec deux autres fugitifs. Les forces de l’ordre ont remis la main ce mercredi sur Pascal Porri, membre présumé de la bande criminelle corse du « Petit Bar », dans un hôtel cinq étoiles de Porto-Vecchio où il dînait en compagnie de sa femme, selon une information de Corse-Matin confirmée par l’AFP.

L’arrestation, projetée en urgence dans l’île dans le cadre de l’enquête menée par la section de recherche de la gendarmerie corse, s’est faite « sans heurt » vers 20h30 par le groupe d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN).

Tentative d’assassinat

Il était attendu mercredi à 14 heures à la cour d’appel de Bastia pour être rejugé dans une affaire d’abus de biens sociaux impliquant l’ex-PDG de Corse-Matin, Antony Perrino, dans laquelle il a été condamné en première instance à 16 mois de prison ferme. Le procès a été renvoyé à janvier 2022. Le 5 juillet, un autre de ces trois fugitifs, André Bacchiolelli, avait été arrêté sans violence en périphérie d’Ajaccio. Il avait ensuite été mis en examen des chefs de tentative d’homicide volontaire en bande organisée, d’association de malfaiteurs et de recel en bande organisée et écroué, avait indiqué alors le parquet de Marseille.

Pascal Porri et André Bacchiolelli étaient recherchés dans le cadre de l’enquête de la Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Marseille sur la tentative d’assassinat de Guy Orsoni, lui-même poursuivi dans différents dossiers de banditisme, le 13 septembre 2018 à Ajaccio.