Orléans : Un couple de septuagénaires se retrouve enfermé dans la gare routière en pleine nuit

PANIQUE En se rapprochant de la sortie, la grand-mère a chuté au sol dans le noir et s’est blessée au genou

20 Minutes avec agence
— 
GILE Michel/SIPA

Un couple de septuagénaires n’est pas prêt d’oublier la nuit de dimanche à lundi. Cette soirée-là, ils devaient venir chercher leur petite-fille de 15 ans, qui arrivait en bus à la gare routière d’ Orléans ( Loiret), rapporte La République du Centre.

Alors que la nuit commençait à tomber, le couple s’est retrouvé seul, assis sur un banc, dans une obscurité totale. Ils ont alors appelé leur petite-fille, qui leur a indiqué que son bus allait avoir du retard. Soudain, ils ont entendu un gros bruit. « On a vu que les portails électriques venaient de se fermer », explique le grand-père.

Un passage secret

Le couple s’est finalement retrouvé piégé à l’intérieur de la gare. En se rapprochant de la sortie, à l’aveugle, la septuagénaire a chuté au sol et s’est blessée au genou. Ils ont finalement contacté la police nationale, qui a envoyé une équipe sur place.

Arrivée à la gare, l’adolescente a interrogé le chauffeur de bus qui lui a révélé l’existence d’une petite porte, située quelque part dans la gare routière. Elle a ainsi retrouvé ses grands-parents. Le directeur de Transdev Loiret Mobilité a expliqué que les portes se fermaient tous les soirs à 21 heures pour éviter que les lieux ne soient squattés.