Lyon : Un homme sauvagement agressé en marge d’une manifestation anti-vaccin

VIOLENCE Le trentenaire rentrait chez lui en longeant le cortège lorsqu’il a été frappé sur la tête à coups de casque et de chaise

C.G.
— 
Une voiture de police. (illustration)
Une voiture de police. (illustration) — DENIS CHARLET / AFP

Un Lyonnais d’une trentaine d’années a été sauvagement agressé samedi dernier en marge d’une manifestation anti-vaccin. L’homme rentrait chez lui à la Croix-Rousse, longeant le cortège, boulevard des Canuts, lorsqu’il a été pris à partie par une dizaine d’individus, venus en découdre avec les participants.

Frappée sur la tête à coups de casque et de chaise, la victime a tenté de se défendre tant bien que mal mais s’est vite retrouvée « acculée par la violence des coups reçus », indique la Sûreté du Rhône. Bilan : quatre dents cassées, une fracture de l’index et de multiples plaies au visage. Elle s’est vue prescrire 30 jours d’ITT avant de déposer plainte.

Un militant d’extrême gauche interpellé

Quatre jours plus tard, mardi, les enquêteurs ont interpellé un suspect de 19 ans, appartenant « à la mouvance d’extrême gauche » et déjà connu des services de police. Lors de sa garde à vue, il a tenté de minimiser sa participation, expliquant que son groupe avait cherché à se défendre de militants d’extrême droite et qu’il avait donné un coup de poing pour se défendre. Il doit être jugé ce vendredi en comparution immédiate.