Cannes : Un homme, soupçonné de féminicide, mis en examen et écroué

DRAME Après une chute du 5e étage, dans la nuit de lundi à mardi, la femme de 39 ans a été retrouvée morte au pied de l’immeuble du couple

20 Minutes avec AFP
— 
Une manifestation contre les féminicides (illustration).
Une manifestation contre les féminicides (illustration). — Alain ROBERT/SIPA

Une dispute au sein d’un couple a, une nouvelle fois, très mal tourné. Un homme de 35 ans, soupçonné de la mort de sa compagne à Cannes dans les Alpes-Maritimes, a été mis en examen mercredi soir pour « meurtre par conjoint » et placé en détention provisoire, a-t-on appris auprès du parquet de Grasse.

Dans la nuit de lundi à mardi, cette femme de 39 ans a été retrouvée morte au pied de leur bâtiment, après une chute du 5e étage. Son compagnon, qui entretenait une relation conjugale d’une douzaine d’années avec elle, « n’avait pas d’antécédents judiciaires relatifs à des violences conjugales », avait indiqué mardi la procureure de la République de Grasse, Fabienne Atzori.

Une dispute selon les voisins

Interrogés par les policiers sur place, les voisins avaient évoqué une dispute dans le couple avant le drame. Et la procureure avait relevé « certains éléments troublants ».

En 2020, 102 femmes, pour 23 hommes, ont perdu la vie sous les coups de leur conjoint ou ex-conjoint, selon les chiffres dévoilés début août par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, contre 146 en 2019.