Tarn : Un homme, connu pour des violences conjugales, s’accuse du meurtre de sa compagne

ENQUETE L’homme avait été interpellé à deux reprises cet été pour des violences conjugales à l’encontre de sa compagne

20 Minutes avec AFP
— 
Un policier (illustration)
Un policier (illustration) — SYSPEO/SIPA

C’est lui qui s’est accusé d’avoir tué sa compagne. Mardi soir, les gendarmes ont averti les policiers​ de Carmaux, dans le Tarn, qu’un homme ivre venait d’avouer le meurtre d’une femme de 62 ans qui partageait sa vie.

Les forces de l’ordre se sont rendues sur place et ont constaté le décès de la sexagénaire, morte par étouffement selon les premières constatations. L’auteur présumé du meurtre, âgé de 34 ans, avait déjà été interpellé à deux reprises au cours de l’été pour des violences conjugales.

Une première fois le 23 juillet, des faits pour lesquels il devait être le 10 janvier. Avant de récidiver le 16 août pour les mêmes raisons. Il avait à nouveau reçu une convocation devant la justice pour le 7 février. Il a été placé en garde à vue.

« L’autopsie pratiquée confirme un décès par intervention d’un tiers », a indiqué dans un communiqué le procureur d’Albi Bernard Lavigne. Le meurtrier présumé a reconnu « avoir commis les faits sous l’effet de la colère, elle-même liée à un désaccord mineur », a précisé le chef du parquet.

Il devrait être présenté jeudi à un juge d’instruction du tribunal judiciaire de Toulouse pour répondre du chef de « meurtre sur conjoint ». L’enquête a été confiée aux enquêteurs du commissariat de Carmaux.