Isère : Un robot-cuiseur à prix cassé provoque une émeute, les gendarmes interviennent

A TOUT PRIX Les clients du Netto de Villefontaine se sont rués sur le produit en promotion et la situation a dégénéré

20 Minutes avec agence
— 
Mario FOURMY/SIPA

Un robot-cuiseur au prix de 99,99 euros au lieu de 349 euros ? C’est l’offre alléchante proposée par le magasin Netto vendredi dernier. Mais à Villefontaine, en Isère, la méga-promotion s’est transformée en incident dès l’ouverture des portes, rapporte Le Dauphiné Libéré. Une cinquantaine de clients se sont ainsi rués sur le produit, les quantités étant très limitées : 3.343 exemplaires mis en vente dans toute la France. Résultat : la situation a dérapé en bousculades, empoignades et insultes.

« C’était la première fois qu’on avait une promotion de ce type. On avait l’équivalent d’une palette, et quand on a vu comment ça tournait, dès les premières secondes, on a vite compris, on a vite réagi », confie la responsable de l’enseigne à France 3 Auvergne Rhône-Alpes. Alors que le personnel était également pris à partie et menacé, les gendarmes ont été alertés. Ces derniers se sont rapidement rendus sur place et le magasin a été évacué.

Des achats surveillés par les gendarmes

Les clients ont dû ensuite s’entendre pour se ranger par ordre d’arrivée, avant de pouvoir de nouveau franchir les portes du Netto. Les achats se sont poursuivis dans le calme, grâce à la présence des militaires. « Quand vous avez des personnes qui entrent en hurlant, en courant, qui vous bousculent, enjambent les caisses, qui en viennent quasiment aux mains et qui sont prêtes à se taper pour avoir ce qu’elles veulent, c’est absolument ingérable. On ne vient pas travailler pour se faire insulter », déplore la gérante.