Puy-de-Dôme : Un train de fret à l’arrêt victime d’un vol de marchandises à Riom

WAGON Le train était arrêté pour des raisons de circulation car il y en avait un autre devant lui, a indiqué l’antenne régionale de la SNCF

20 Minutes avec agences
— 
Le train fret Perpignan Rungis est menacé (Illustration)
Le train fret Perpignan Rungis est menacé (Illustration) — Maisonneuve / Sipa

Un train a été attaqué dans le Puy-de-Dôme. Plusieurs conteneurs d’un train de marchandises, arrêté mardi matin en pleine voie dans le Puy-de-Dôme, ont été ouverts par des voleurs qui ont dérobé des marchandises avant de prendre la fuite, a-t-on appris auprès de la SNCF Auvergne-Rhône-Alpes.

« L’incident a eu lieu à 10h56 à peu près à un kilomètre de la gare de Riom-Châtel-Guyon. (…) Le train était arrêté pour des raisons de circulation car il y en avait un autre devant lui. Des gens ont alors ouvert trois-quatre conteneurs avant de prendre quelques cartons », a précisé l’antenne régionale, confirmant ce vol dévoilé par le quotidien régional La Montagne.

Une enquête judiciaire est en cours

Parti de Condrieu (Rhône), ce train devait joindre Clermont-Ferrand pour le compte de la compagnie de fret ferroviaire Open Rail, selon la même source. Après l’arrivée de la police sur place, la rame a pu reprendre sa route. Deux trains ont été ensuite détournés avant la reprise normale et totale de la circulation sur la voie une heure plus tard.

Aucun détail n’a été communiqué sur le contenu des cartons volés, ni sur le profil des voleurs. Une enquête judiciaire est en cours, selon la SNCF Auvergne-Rhône-Alpes. Joint, le parquet clermontois a simplement indiqué avoir pris en charge le dossier.