Russie : Après un triple meurtre, il marche pendant une semaine pour se rendre à la police

DELIT Les faits se sont déroulés en août au sein d’un élevage de rennes situé dans l’une des immenses zones boisées de la région de Khabarovsk, indique le Comité d’enquête de Russie

20 Minutes avec agences
— 
La police (illustration).
La police (illustration). — SOPA Images/SIPA

Un Russe a effectué un périple à pied d’une semaine pour avouer un triple meurtre commis, sous l’emprise de l’ alcool, dans un endroit très reculé en Extrême-Orient, ont indiqué mardi les autorités locales. Selon le Comité d’ enquête de Russie, les faits se sont déroulés en août au sein d’un élevage de rennes situé dans l’une des immenses zones boisées de la région de Khabarovsk.

« Alors qu’il consommait des boissons alcoolisées avec un ami, l’homme est entré en conflit avec ce dernier et l’a tué à coups de fusil, avant d’abattre deux femmes se trouvant dans la ferme », ont indiqué les enquêteurs dans un communiqué.

Son âge et son identité non dévoilés

Puis, en raison de « l’éloignement » des lieux du crime et de « l’absence de moyens de transport », le suspect « a mis une semaine pour rejoindre à pied la commune d’Okhotsk où il a informé la police de ses crimes. » L’homme, dont l’âge et l’identité n’ont pas été précisés, a été interpellé. Un juge doit se prononcer prochainement sur son placement en détention préventive, ont précisé les enquêteurs.

Un groupe de policiers s’est rendu sur les lieux de la tuerie, ajoute le Comité, dans le cadre de l’enquête ouverte pour déterminer les circonstances du drame. Des incidents armés mortels, lors de beuveries, restent fréquents en Russie, malgré des progrès ces dernières années dans la lutte contre l’alcoolisme. En 2017, un homme avait tué neuf personnes au cours d’une dispute alcoolisée dans un village au nord-ouest de Moscou.