Orléans : Condamné à de la prison ferme pour avoir menacé de tuer sa femme

VIOLENCES FAITES AUX FEMMES « Avant qu’il y ait un assassinat, dépêchez-vous, je vais la tuer ! », a lancé l’homme de 38 ans aux militaires

20 Minutes avec agence
— 
Pixabay

Un homme de 38 ans a été condamné le 26 août dernier à neuf mois de prison ferme par le tribunal d’ Orléans ( Loiret). Quelques jours plus tôt, il avait appelé les gendarmes pour leur demander de venir au plus vite à son domicile. « Avant qu’il y ait un assassinat, dépêchez-vous, je vais la tuer ! », avait-il déclaré aux militaires au sujet de son épouse, relate La République du Centre.

Les forces de l’ordre s’étaient rendues sur place et avaient mis la femme et ses enfants en sécurité, face à un homme toujours très énervé. A la barre, le père de famille poursuivi pour « menaces de mort » et « violences habituelles » a reconnu s’en être pris à son épouse, mais une seule fois seulement.

Pas de détention

Une version contredite par la victime présumée qui avait évoqué des coups, des insultes et autres humiliations. Le 24 août dernier, l’épouse s’était vue prescrire cinq jours d’ITT pour des griffures et une entorse au poignet. Mais selon la défense, il s’agirait des conséquences d’une altercation avec sa belle-mère, et non son mari.

Le procureur de la République avait requis trois ans de prison dont un ferme. L’homme s’en sort finalement avec une peine à purger chez lui, sous bracelet électronique.