Marseille : Un individu gardé à vue transféré à l'hôpital et placé en coma artificiel

MARSEILLE L'homme interpellé pour vol a été placé dans la même cellule qu'un autre individu, suspecté de tentative d'homicide volontaire

Alexandre Vella
— 
Une cellule pour les gardés à vue au commissariat de Toulouse. Illustration.
Une cellule pour les gardés à vue au commissariat de Toulouse. Illustration. — Frédéric Scheiber / 20 Minutes

Que s’est-il passé dans cette cellule du commissariat de Noailles à Marseille dans la nuit de dimanche à lundi ? Interpellé pour vol dans un bateau, rébellion et outrage puis placé en garde à vue au commissariat de Noailles autour de 4h30, un homme a été admis en réanimation six heures plus tard, a indiqué le parquet de Marseille. Ce sont les services de police qui ont appelé les pompiers « pour un malaise », a précisé Dominique Laurens, la procureure de la République. Transporté à l’hôpital de la Timone et placé en coma artificiel, son pronostic vital est à ce jour engagé, poursuit l’autorité judiciaire.

Son co-gardé à vue suspecté et hospitalisé sous contrainte

L’homme n’était pas seul dans sa cellule. Il la partageait avec un individu de 37 ans, interpellé pour des dégradations. « Les premiers éléments médicaux recueillis ont conduit le parquet à ouvrir une enquête à l’encontre de ce dernier pour tentative d’homicide volontaire. Le suspect, dont l’état a été déclaré incompatible avec la garde à vue, est actuellement hospitalisé sous contrainte », a précisé Dominique Laurens.

De son côté la police des polices a été saisie par le parquet pour des faits de non-assistance à personnes à danger.