Phishing : Une arnaque au faux SMS de la Sécurité sociale a fait des centaines de victimes

ESCROQUERIE Les victimes renseignaient leurs coordonnées bancaires, pensant se faire rembourser des dépenses de santé

20 Minutes avec agence
— 
Illustration carte bancaire.
Illustration carte bancaire. — POUZET/SIPA

Deux hommes soupçonnés d’avoir escroqué de nombreuses personnes, depuis juillet 2020, ont été mis en examen le 19 août dernier à Paris. En utilisant la technique du phishing, ils auraient fait des centaines de victimes, leur extorquant au moins 100.000 euros, rapporte Le Parisien.

Les victimes ont toutes reçu un SMS dont l’expéditeur était prétendument la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) qui leur indiquait qu’elles pouvaient se faire rembourser leurs dépenses de santé. Dans le message envoyé par les escrocs, il était demandé aux destinataires de renseigner leurs coordonnées bancaires, en ouvrant un lien. A noter qu’aucune institution ne demande de renseigner des données bancaires en ligne.

Un important butin découvert lors des perquisitions

Les malfrats se servaient ensuite de ces informations pour effectuer des achats sur Internet. Les deux suspects sont âgés de 29 et 54 ans. Ils ont été interpellés chez eux, à Lille (Nord) et Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine), les 17 et 18 août. Les policiers ont retrouvé dans les deux logements 65 téléphones, des centaines de cartes SIM, 25 ordinateurs portables, 111 cartes de crédit, près de 50.000 euros et une Mercedes.

Les campagnes de phishing se multiplient, notamment depuis le début de la crise sanitaire liée au Covid-19. Récemment des abonnés de Netflix et de Disney+ ou encore des utilisateurs de PayPal en ont été victimes.