Seine-Maritime : Un site Seveso touché par un incendie, l'alerte SMS arrive 12 heures plus tard

ALERTE Le feu a été maîtrisé rapidement mais l’alerte SMS a été reçue douze heures après par la population

20 Minutes avec agence
— 
L'alerte SMS a été reçue tardivement (illustration).
L'alerte SMS a été reçue tardivement (illustration). — Pixabay / Argo Images

Un incendie a touché l’entreprise Saipol à Grand-Couronne, près de Rouen (Seine-Maritime), dans la nuit de samedi à dimanche. Ce site est classé Seveso seuil bas. Le feu a toutefois été rapidement maîtrisé.

Comme l’explique 76 Actu, la Métropole de Rouen a envoyé un SMS d'alerte aux habitants. Mais celui-ci est arrivé 12 heures après les faits.

Un SMS envoyé en fin de matinée

Interrogé par le site d’actualités locales, le cabinet du maire de Rouen a indiqué que « le dispositif mis en place par la Métropole a pour utilité première d’alerter, quand cela est nécessaire » et de « donner des consignes ou recommandations à suivre dans l’urgence ». Si l’incendie a été maîtrisé rapidement, un SMS a malgré tout été envoyé le lendemain. « Ce dispositif peut aussi servir à informer, même a posteriori, par transparence », a poursuivi le cabinet du maire.

Le SMS en question a été envoyé en fin de matinée, mais certains habitants ne l’ont reçu qu’en début d’après-midi, précise 76 Actu. Des problèmes techniques sont en cause. Mais selon le président l’association Rouen Respire, le message aurait été envoyé après que celui-ci a « mis la pression » après avoir vu l’information sur les réseaux sociaux.

Cet événement intervient alors que la région a été marquée en septembre 2019 par l’important incendie de l'usine Lubrizol.