Hérault : Les gendarmes interceptent un pick-up transformé en piscine roulante

POOL CAR Pas de clim ? Le propriétaire d’un pick-up s’était bricolé une alternative avant de prendre l’eau à un contrôle de gendarmerie

Hélène Ménal
— 
De quoi barboter les cheveux au vent.
De quoi barboter les cheveux au vent. — Facebook - Gendarmerie 34

Qu’on se le dise, une bouée (même canard) ne remplacera jamais la ceinture de sécurité. Les cinq passagers arrière d’un pick-up l’ont appris à leurs dépens au cours du caniculaire​ dimanche du 15 août quand leur « véhicule piscine » a été intercepté du côté de Balaruc-les-Bains (Hérault) par les gendarmes de Pézenas. Ces derniers relatent avec humour sur Facebook leur rencontre avec l’étrange attelage dont la plateforme arrière était tendue d’une bâche, remplie d’eau, et où cinq baigneurs barbotaient en roulant, inconscients du danger, au moment du contrôle.

Evidemment, pour imaginer cette virée potache il fallait avoir siroté autre chose que de l’eau. Le conducteur a écopé d’une amende pour conduite sous l’emprise de l’alcool. Quant aux cinq passagers en maillot, ils ont réellement pris une amende pour défaut de ceinture de sécurité.