Vaccination à Evry : Erreur de livraison pour le Pfizer, la police doit intervenir pour calmer tout le monde

EPIDEMIE 150 personnes n'ont pu recevoir leur seconde injection à cause d'une erreur de livraison

D.Bd
— 
Un flacon du vaccin Moderna. (illustration)
Un flacon du vaccin Moderna. (illustration) — Joseph Odelyn/AP/SIPA

Si les antivax défilent dans les rues chaque samedi, à Evry-Courcouronnes (Essonne) mercredi, c’est l’absence de vaccin qui a créé l’énervement, raconte Le Parisien.

Environ 200 personnes devaient recevoir leur seconde injection de Pfizer au centre de vaccination de la galerie marchande d’Evry 2. Mais ce sont des doses de Moderna qui ont été livrées, provoquant une désorganisation. A la mi-journée, la police a même dû intervenir pour apaiser les tensions.

Finalement, une cinquantaine de personnes a accepté de recevoir du Moderna, lui aussi un vaccin à ARN messager. Les autres ont été contraintes de rebrousser chemin.