Alpes-de-Haute-Provence : Une femme tuée à son domicile, le suspect atteint de schizophrénie

FAIT DIVERS Une enquête pour « homicide volontaire » a été ouverte, et le suspect hospitalisé en service psychiatrique

20 Minutes avec AFP
— 
Véhicule de la gendarmerie (Illustration)
Véhicule de la gendarmerie (Illustration) — G. Varela / 20 Minutes

Le pays du Verdon fait plus souvent l'actualité pour son tourisme que ses faits divers. Mais femme, probablement tuée à l’arme blanche, a été découverte, mercredi après-midi dans un appartement à Gréoux-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence) et son meurtrier présumé, atteint de schizophrénie, interpellé, a-t-on appris auprès du parquet de Digne-les-Bains. La victime est âgée de 26 ans et de nationalité Hongroise. Un suspect, qui pourrait être son compagnon, a été interpellé puis hospitalisé d’office, a précisé la même source.

Selon les premiers éléments de l’enquête, l’alerte a été donnée vers 13h30 par « un père de famille qui a prévenu la gendarmerie que son fils de 31 ans, atteint de schizophrénie, se baladait, dans les rues de Gréoux-les-Bains en tenant des propos délirants », a détaillé le parquet de Digne-les-Bains.

Couteau ensanglanté

Le père de famille s’est ensuite rendu à l’appartement de son fils où il a découvert le corps de la jeune femme. « Un couteau ensanglanté a été retrouvé dans l’appartement », souligne-t-on de même source.

« La garde à vue du suspect a été levée car elle n’était pas compatible au regard de son état qui a nécessité son hospitalisation sans consentement dans un service psychiatrique », a précisé le parquet. Une enquête pour « homicide volontaire » a été ouverte et confiée à la brigade des recherches de la gendarmerie de Forcalquier.