Etats-Unis : Trois blessés après l’effondrement d’une réplique d’un iceberg dans un musée du Titanic

ACCIDENT Situé dans le Tennessee, le musée propose aux visiteurs une expérience immersive à bord du paquebot le plus célèbre de l’Histoire qui a coulé en 1912

20 minutes avec agence
— 
Un iceberg à la dérive (illustration).
Un iceberg à la dérive (illustration). — VWPics/SIPA

Les propriétaires du musée du Titanic de Pigeon Forge, aux Etats-Unis, ont annoncé ce lundi qu’un accident avait fait trois blessés dans l’établissement le jour même. « Ce soir, […] notre mur d’iceberg s’est écroulé », ont expliqué Mary Kellog Joslyn et John Joslyn sur Facebook. Les visiteurs touchés ont été transportés à l’hôpital, rapporte le Huffington Post.

« À l’heure actuelle nous ne connaissons pas l’étendue de leurs blessures. Il va sans dire que nous ne nous attendions pas à un tel accident tant la sécurité de nos invités et de nos personnels est une priorité », ont ajouté les responsables du musée lundi. Ils ont également confié ne pas comprendre comment un tel accident avait pu se produire. « Nos pensées et nos prières accompagnent les blessés ainsi que leurs familles et leurs amis », ont écrit Mary Kellogg Joslyn et John Joslyn.

Le musée est un « un théâtre vivant » selon Josh Joslyn

Le musée situé dans le Tennessee est resté fermé le reste de la journée et a rouvert le lendemain. Sur le site Internet de l’établissement, John Joslyn a expliqué que l’objectif du lieu était de « partager le mieux possible avec les visiteurs l’expérience des véritables passagers et membres d’équipage à bord du Titanic ». Les visiteurs peuvent par exemple « toucher la marqueterie en bois précieux, tenir la barre sur le pont du capitaine, écrire des messages sur le télégraphe ».

Ils ont aussi la possibilité de « sentir le froid d’un iceberg » ou encore d'« écouter les histoires racontées par de vrais survivants » du naufrage de 1912. Josh Joslyn a décrit le musée ouvert en 2010 comme « un théâtre vivant » et « une expérience éducative réaliste et interactive pour les élèves de tous âges ». Le propriétaire a lui-même fait partie de l’équipe qui a exploré l’épave du paquebot en 1987.