Seine-Saint-Denis : Une enquête ouverte après la dégradation de la mosquée de Bondy

FAITS DIVERS Une porte-fenêtre a été brisée et une verrière endommagée

20 Minutes avec AFP
— 
La police (illustration).
La police (illustration). — SOPA Images/SIPA

Le parquet de Bobigny a ouvert jeudi une enquête après la dégradation, mercredi, de la mosquée de Bondy, en Seine-Saint-Denis, a-t-on appris de source judiciaire, confirmant une information de France Bleu. L’enquête a été confiée au commissariat local.

Le maire LR de Bondy Stephen Hervé a relayé les photos des dégradations de la mosquée où l’on aperçoit une porte-fenêtre brisée et une verrière endommagée. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, en charge des cultes, a condamné « les dégradations inacceptables qui ont visé (…) la mosquée de Bondy » et a apporté son « soutien aux musulmans de France », sur son compte Twitter.

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a de son côté condamné « fermement l’acte de vandalisme » et « exprime son soutien total aux responsables et aux fidèles de la mosquée ».