Longjumeau : Deux hommes mis en examen pour le meurtre d’un octogénaire chez lui

ENQUETE Les deux hommes, toxicomanes, se sont rendus vendredi à la police

20 Minutes avec AFP
— 
La police (illustration).
La police (illustration). — SOPA Images/SIPA

Deux hommes de 35 et 48 ans ont été mis en examen pour meurtre et écroués dimanche. Ils sont soupçonnés d’avoir tué un octogénaire retrouvé égorgé chez lui à Longjumeau, dans l’Essonne, a indiqué ce mardi le parquet d’Evry. Ces deux hommes se sont rendus vendredi à la police, puis ont été mis en examen dimanche pour meurtre et placés en détention provisoire, a précisé le parquet, confirmant une information du Parisien. L’enquête a été confiée à la brigade criminelle de la police judiciaire de Versailles, dont dépend le département de l’Essonne.

Selon une source proche du dossier, les deux hommes sont « des toxicomanes ». « L’un d’eux se faisait donner de l’argent par la victime, on peut supposer que c’est dans ce cadre de relations d’argent que le meurtre est intervenu », a indiqué cette source. Mercredi soir dernier, un homme de 80 ans a été retrouvé égorgé chez lui à Longjumeau, ville de près de 20.000 habitants située à une vingtaine de kilomètres au sud de Paris.

L’arme introuvable

L’alerte est venue de son infirmière : sans nouvelle de son patient, la professionnelle a contacté les pompiers, qui sont allés au domicile de l’octogénaire. Là, ils ont trouvé l’homme égorgé. L’arme, elle, était en revanche introuvable et l’appartement fermé à clef.  « On peut présumer que l’un des deux toxicomanes avait les clefs ou les a récupérées, et a fermé le domicile peu après les faits », a avancé la source proche du dossier, précisant que l’arme n’avait pas encore été retrouvée.