Finistère : Deux fillettes retrouvées mortes dans un appartement près de Brest

DRAME Inconsciente, la mère a été transportée à l’hôpital

J.G. avec AFP

— 

Le drame s'est déroulé dans un appartement au Relecq-Kerhuon près de Brest.
Le drame s'est déroulé dans un appartement au Relecq-Kerhuon près de Brest. — Fred Tanneau / AFP

Les pompiers ont fait une macabre découverte ce mercredi matin dans un appartement situé au Relecq-Kerhuon près de Brest en tombant sur les corps sans vie de deux fillettes, a-t-on appris auprès du procureur de la République de Brest, confirmant une information du Télégramme. « Je vous confirme la découverte de deux jeunes enfants, deux fillettes, l'une née en 2015, l'autre en 2017 à leur domicile », a indiqué Camille Miansoni.

C’est la grand-mère, qui devait garder ses petites-filles, qui a donné l’alerte vers 10 heures, inquiète de voir que la porte de l'appartement était close. Lorsque les pompiers sont arrivés sur place, la mère de famille leur a ouvert la porte avant de s’évanouir. Ils ont ensuite découvert les deux fillettes, âgées de 4 et 6 ans, allongées sur un lit avant de tenter, en vain, de les réanimer.

La piste d'un drame familial lié à la séparation

On ignore pour l’heure les causes de leur mort. Une autopsie des corps devrait avoir lieu ce jeudi. Âgée de 35 ans, la maman a été transportée à l’hôpital. Ses jours ne seraient « a priori pas en danger », selon le procureur. Le père était quant à lui absent au moment du drame, se trouvant en formation à Saint-Malo.

Une enquête, confiée à la brigade de recherches de Brest, a été ouverte pour faire toute la lumière sur la mort de deux fillettes. De source proche de l'enquête, il s'agirait d'un « drame de la séparation ». Le père « avait annoncé la rupture à la mère et celle-ci, n'ayant pas supporté, aurait attenté à la vie de ses enfants avant de tenter d'attenter à la sienne », selon cette source, qui a précisé qu'une lettre avait été retrouvée au domicile. Une cellule psychologique a été mise en place à la mairie du Relecq-Kerhuon pour les proches et les voisins.