Lyon : L’organisateur d’un clip sauvage de rap placé en garde à vue pour port d’arme et rodéos urbains

ENQUETE L’organisateur du clip des « Daltons », tourné en février dans le quartier de Mermoz à Lyon, sera jugé le 24 août

J.Lau.

— 

Un extrait du clip des « Daltons », qui a été visionné plus de 360.000 fois sur YouTube depuis quatre mois.
Un extrait du clip des « Daltons », qui a été visionné plus de 360.000 fois sur YouTube depuis quatre mois. — Capture d'écran du clip de Lyon 8

« Tagada, tagada, voilà les Dalton », fredonnait en 1967 Joe Dassin. Cinquante-quatre ans plus tard, ceux-ci ont été remis au goût du jour dans un clip de rap, tourné au cœur du quartier Mermoz (Lyon 8e) en février dernier.

Ce tournage sauvage, avec plus de 150 figurants mobilisés, auquel ont participé de nombreux rappeurs lyonnais originaires du 8e arrondissement (Many GT, Speeder Man, Le Couz, Mylo-VLN…), a été très relayé sur le web, avec plus de 360.000 vues sur YouTube en quatre mois.

L’organisateur du clip arrêté à Lyon

Réalisé par Jeenate 2.0 et François Rozel, le tournage de ce clip avait duré trente minutes, avec de nombreux déguisements de Dalton et des masques de clowns portés. Si aucun débordement n’avait alors été signalé par les forces de l’ordre, celles-ci continuent de s’intéresser de près à cette manifestation. Des policiers ont ainsi interpellé lundi l’organisateur du clip des Daltons dans le 8e arrondissement de Lyon.

« Des rodéos et des armes y étaient mis en scène », indique la police. L’organisateur a été placé en garde à vue et a fait valoir son droit au silence lors de son audition. Présenté ce mercredi au parquet, il sera jugé le 24 août pour « port d’arme prohibé de catégorie B » et « rodéos urbains » et restera en prison jusque-là, en raison des 14 mentions à son casier.