Loire-Atlantique : Une femme partie faire du longe-côte portée disparue

RECHERCHES Après d’importantes recherches menées mardi après-midi autour de Saint-Brévin, la gendarmerie lance un appel à témoins

Julie Urbach

— 

Une voiture de gendarmerie en Loire-Atlantique. (illustration)
Une voiture de gendarmerie en Loire-Atlantique. (illustration) — Fabrice Elsner

Elle n’a pas donné signe de vie depuis mardi matin 8 heures. Une femme de 65 ans, partie faire du longe-côte sur la plage de la Courance à Saint-Brévin (Loire-Atlantique) fait l’objet d’une disparition inquiétante, indiquent les gendarmes.

La gendarmerie de Saint-Brévin enquête sur la disparition de Catherine Brassier
La gendarmerie de Saint-Brévin enquête sur la disparition de Catherine Brassier - Gendarmerie nationale 44

D’importantes recherches ont déjà été entreprises depuis 15 heures pour tenter de retrouver la disparue, résidente de la commune pendant l’été. Equipes cynophiles, hélicoptère et embarcations nautiques ont été mobilisés, en vain pour le moment. La gendarmerie souhaite explorer d’autres pistes et a lancé, ce mercredi, un appel à témoins.

Catherine Brassier mesure 1,65 m, pèse 55 kg, et a les cheveux blonds mi-longs. Elle portait une combinaison de plongée au moment de sa disparition. La brigade de gendarmerie de Saint-Brévin-les-Pins est joignable au 02 40 27 21 29 ou par mail à cob.st-brevin-les-pins@gendarmerie.interieur.gouv.fr.