Vénissieux : La police interpelle un jeune vendeur en possession de plus de 100.000 engins pyrotechniques repéré sur Snapchat

JUSTICE Le vendeur de 24 ans, qui vit à Vénissieux (Rhône), a été écroué et va passer en comparution immédiate ce jeudi

J.Lau.
— 
Photo d'illustration d'un feu d'artifice.
Photo d'illustration d'un feu d'artifice. — Pat Benic/UPI/Shutterstock/SIPA

En amont du 14-Juillet, la police s’intéressait de près à un compte Snapchat proposant à la vente du matériel pyrotechnique à Vénissieux (Rhône). Cette enquête préliminaire s’est accélérée ces derniers jours, puisque les investigations ont mené les forces de l’ordre au lieu de vente, un box situé aux abords du boulevard Lénine dans cette commune de la métropole de Lyon.

Les policiers ont constaté plusieurs ventes lundi après-midi et ont interpellé le vendeur, un Vénissian de 24 ans, ainsi que deux acheteurs, âgés de 12 et 15 ans. Tous les trois ont été placés en garde à vue.

L'homme écroué dans l'attente de son procès

La perquisition du box a permis la découverte d’une trentaine de cartons contenant exactement 112.304 engins pyrotechniques divers (mortiers, feux d’artifice, pétards, fumigènes).

Si les deux acheteurs mineurs ont été laissés libres au terme de leur audition, le vendeur a été présenté mercredi au tribunal judiciaire de Lyon. Il aurait généré un bénéfice d’environ 10.000 euros depuis un an. Le jeune homme a été écroué et va passer en comparution immédiate ce jeudi.