Nice : Cinq interpellations après les attaques nocturnes contre le commissariat de l’Ariane

14-JUILLET Le commissariat de l’Ariane a été la cible dans la nuit du 14 juillet de tirs de mortiers d’artifices et de cocktails molotov

A.V.
— 
Une cellule de garde à vue. (Illustration)
Une cellule de garde à vue. (Illustration) — Frédéric Scheiber / 20 Minutes

La municipalité de Nice aime affirmer être aux commandes de la ville la plus sûre de France. Rien de sérieux ne permet d’étayer cette revendication mais son solide réseau de caméras de vidéosurveillance a sans doute joué un rôle dans l’interpellation de cinq individus à qui il est reproché d’avoir attaqué le commissariat de l’Ariane, dans la nuit du 14 juillet, selon une information de France Bleu.

La municipalité, dispose d’enregistrements vidéo et compte les mettre à disposition des enquêteurs. Les assaillants auraient fait usage de mortiers d’artifices et de cocktails molotov. En France, plus de 600 personnes ont été interpellées dans la nuit de mercredi à jeudi pour des violences urbaines commises en ce jour de fête nationale.