14-juillet : Plus de 600 interpellations lors d’une nuit de violences urbaines

BASTILLE DAY Au moins 16 policiers et gendarmes ont été blessés au cours de la nuit du 14 au 15 juillet

Thibaut Chevillard
— 
Une voiture de police. (illustration)
Une voiture de police. (illustration) — DENIS CHARLET / AFP

Jets de projectiles sur les forces de l’ordre, tirs de mortier… Plusieurs phénomènes de violences urbaines ont été observés, dans la nuit du 14 au 15 juillet, un peu partout sur le territoire. Selon un bilan établi par le ministère de l'Intérieur, porté à la connaissance de 20 Minutes, 658 personnes ont été interpellées la nuit derrière, et 568 ont été placées en garde à vue. Environ 500 tirs de mortiers ont été recensés par les autorités.

Par ailleurs, 16 policiers et gendarmes ont été blessés. « C’est principalement Paris et sa région qui a été touchée », confie une source policière. Sur la zone d’action de la préfecture de police, 469 personnes ont été arrêtées par les forces de l’ordre, contre 13 en zone gendarmerie et 176 en zone police.