Grenoble : Enquête pour « meurtre en bande organisée » après la découverte d'un corps dans une voiture incendiée

ENQUETE La présence d’une balle dans le thorax de la victime a été constatée, ce jeudi matin, dans le quartier Teisseire de Grenoble

J.Lau.
— 
Photo d'illustration de voitures brûlées, en mars dernier à Bron (Rhône).
Photo d'illustration de voitures brûlées, en mars dernier à Bron (Rhône). — ROMAIN DOUCELIN/SIPA

Prévenus d’un feu de voiture dans le quartier Teisseire de Grenoble, vers 4h20 ce jeudi matin, les pompiers ont découvert un corps calciné dans le véhicule brûlé. Comme le révèle  Le Dauphiné Libéré, la police a parallèlement reçu des appels de riverains ayant entendu plusieurs coups de feu. Selon Eric Vaillant, procureur de la République de Grenoble, la victime serait, selon plusieurs témoins, un trentenaire « connu de la police et de la justice pour trafic de stupéfiants ».

Le parquet est dans l’attente des résultats des prélèvements ADN pour confirmer l’identité de l’homme décédé. « La présence d’une balle a été constatée dans le thorax de la victime, confie également Eric Vaillant. Cet élément reste à confirmer par l’autopsie à venir. »

Le véhicule aurait été bloqué à un feu par deux tireurs

Les témoignages déjà récoltés sur place par la police permettent au procureur de faire part d’une piste privilégiée : « Il ressort que le véhicule conduit par la victime aurait été bloqué à un feu par une voiture. Deux individus seraient sortis pour tirer sur la victime puis l’arroser d’essence avant d’y mettre le feu. »

Des traces pouvant être des impacts de balles auraient d’ailleurs été relevées sur le véhicule incendié. Initialement en charge de l’enquête, pour des chefs de « meurtre en bande organisée et association de malfaiteurs », le service de police judiciaire de Grenoble s’est dessaisi ce jeudi après-midi du dossier au profit de la juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Lyon.