Pyrénées : Trois randonneurs sont décédés au cours du week-end en montagne

ACCIDENT Les secours en montagne sont intervenus à trois reprises au cours du week-end pour des chutes mortelles dans les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées

B.C.
— 
Un hélicoptère de la sécurité civile est intervenu à plusieurs reprises au cours du week-end dans les Pyrénées.
Un hélicoptère de la sécurité civile est intervenu à plusieurs reprises au cours du week-end dans les Pyrénées. — SYSPEO / SIPA
  • Trois randonneurs sont décédés au cours du week-end dans les Pyrénées après des chutes.
  • Les membres de la CRS en montagne ont dû effectuer neuf sorties héliportées dimanche pour venir en aide à des randonneurs, victimes de chutes ou de malaises.
  • Les secouristes lancent un appel à la prudence alors que les vacances débutent.

Les secours en montagne ont dû intervenir à de nombreuses reprises au cours du week-end pour des accidents dans les Pyrénées, dont trois mortels. Samedi matin, un alpiniste âgé d’une trentaine d’années a perdu la vie en faisant une chute de 40 mètres, au niveau du petit Pic du Midi d’Ossau, dans les Pyrénées-Atlantiques.

Le lendemain, les CRS en montagne de Gavarnie sont intervenus à la mi-journée dans le secteur de la Lahude, près de Barèges. « Un randonneur parisien a perdu l’équilibre sur un sentier, au niveau d’une pente raide herbeuse, il a glissé sur 200 m et n’a jamais pu s’arrêter », explique Sébastien Abbadie le chef de poste de la CRS en montagne. C’est la femme du septuagénaire qui a prévenu les secours. A leur arrivée sur place avec l’hélicoptère de la Sécurité civile et un médecin du Samu 64, ces derniers n’ont pu que constater son décès.

Neuf sorties héliportées pour les CRS

Tout au long du week-end, alors que la chaleur était intense, les interventions se sont multipliées, dont neuf par des moyens héliportés dans les départements des Hautes-Pyrénées et de la Haute-Garonne dimanche. Plusieurs cas de malaises, au Vignemale ou encore à Superbagnères ont été pris en charge, ainsi qu’une personne ayant chuté grièvement en VTT au pic du Jer, au-dessus de Lourdes.

En fin de journée, dimanche, les membres de la CRS ont été appelés pour tenter de repérer depuis les airs un randonneur qui s’était perdu en essayant de géolocaliser son téléphone portable. Ce sont les gendarmes du peloton de haute montagne qui ont retrouvé le corps sans vie de l’homme de 68 ans qui a fait une chute.

En ce début de vacances, les secouristes rappellent l’importance de réaliser des sorties adaptées à sa condition physique et à son niveau technique.